MANTEAU MAZARINE

with 5 commentaires

D’un point de vue couture en 2016, j’ai passé quelques caps importants, dont un premier manteau !

Un challenge pour moi qui cherchais depuis un moment le patron coup de coeur pour me lancer. C’est sur le salon Création & Savoir-Faire en Novembre que j’ai craqué pour le nouveau Aime comme Mazarine de chez Aime Comme Marie. J’ai eu un faible pour son style décontracté avec ses épaules « drop shoulders » et ses grands panneaux qui se recouvrent sur le devant pour avoir bien chaud l’hiver.

hesfh

Côté tissu, j’ai opté pour un drap de laine 100% laine assez épais trouvé chez les Coupons de Saint Pierre, et une doublure en coton à motif fleurs-et-oiseaux (déjà utilisé ici) pour trancher avec le noir du manteau. (j’ai quand même utilisé de la doublure satin dans les manches pour plus de confort, le coton ayant tendance à adhérer aux pulls).

20161212_125022

IMG_7229

Côté technique, je me suis vraiment appliquée sur les détails et les finitions de ce manteau, et je suis plutôt contente du résultat : les poches paysannes n’ont plus de secret pour moi et il n’y a pas de ratés techniques, tant mieux ! C’était la première fois que je cousais du Aime comme Marie et j’ai trouvé les explications assez sommaires et les illustrations approximatives. J’ai eu des doutes pendant le montage, notamment pour le sens des manches qui n’avaient aucun repère droite / gauche. D’autre part je pense qu’il y a une erreur sur l’intérieur des poches paysannes, car la pièce intérieure visible depuis l’extérieur est indiquée comme devant être coupée dans la doublure alors que sur les photos du modèle elles sont coupées dans le tissu principal et c’est beaucoup mieux. Ça m’a valu des coutures à défaire…

 

Je n’ai pas apporté de modifications à part les manches que j’ai largement rallongées en cours de route, attention je ne suis pas la seule à avoir rencontré ce problème (+4cm, pour les obtenir sans avoir à découdre entièrement les manches j’ai refait uniquement la partie tissu principal en ajoutant 8cm et je n’ai pas touché à la doublure, le revers est donc plus long à l’intérieur.)

 

20161212_125143

Au final je suis plutôt contente de ce manteau, mais je garde quand même un doute sur la forme générale qui a un petit air sac à patates lorsque le manteau est fermé. Je le préfère clairement porté ouvert, ce qui est un peu dommage pour un manteau d’hiver…

20161212_125048

20161212_125054

IMG_7240

Je l’aime quand même, je le porte, mais je ferai sans hésiter un autre manteau à la coupe plus classique, en complément !

20161212_125205_013

 

5 réponses

  1. aurélie
    | Répondre

    J’adore ton manteau, même fermé 🙂
    Bisous

  2. barbara
    | Répondre

    ha oui très joli manteau, perso je ne suis pas du tout douée pour la couture alors forcément j’admire le travail des autres !! ton manteau est franchement très bien et je ne lui trouve pas de petit air sac à patates, peut être le bouton de fermeture est mal placé ?

  3. Diiminou
    | Répondre

    Très joli manteau ! Honnêtement, je ne crois pas que le manteau ait été pensé pour être fermé. Il est beaucoup mieux ouvert en tous cas.

  4. Knitandknot
    | Répondre

    Merci à toutes les trois !
    J’essaye de le porter quand il ne fait pas trop froid pour pouvoir le garder ouvert. Je préfère 😉

  5. TRENCH LUZERNE
    | Répondre

    […] LA grosse pièce de ma garde-robe faite main a été le Trench Luzerne de Deer and Doe ! Après le manteau Mazarine l’année dernière, j’ai flashé sur ce patron de trench classique et […]

Répondre