TRENCH LUZERNE

with 2 commentaires

Cet automne, LA grosse pièce de ma garde-robe faite main a été le Trench Luzerne de Deer and Doe ! Après le manteau Mazarine l’année dernière, j’ai flashé sur ce patron de trench classique et féminin.

20171009_132706

20171009_13263520171009_132714

C’est une des pièces qui m’auront pris le plus de temps à coudre, j’ai passé 3 weekends (en partie) dessus, avec plus de 40 pièces à couper, et je ne me suis pas simplifié la tâche puisque j’ai décidé de le doubler entièrement, et ça, ça n’est pas dans le patron !

20170923_163739

J’ai eu la bonne idée de faire une toile juste pour la partie haute (buste + manches) et j’ai été bien inspirée puisque ma taille habituelle était trop étroite au niveau du dos, j’ai donc coupé un 38 au lieu du 36 et il tombe parfaitement, tout en me permettant de porter un pull en dessous.

 

Côté montage j’avoue que les boutonnières passepoilées m’ont fait pester, j’ai décousu et recousu plusieurs fois certaines d’entre elles pour obtenir un résultat satisfaisant. Je pense que mon tissu un peu trop épais ne facilitait pas la tâche.

Côté fournitures, cette cousette ne m’a pas coûté cher puisque j’ai utilisé un coupon de ce qui semble être une gabardine de lainage déniché pour 3€ chez Trocantons, un équivalent d’Emmaüs près d’Angers. La doublure a été coupée dans le reste de chambray viscose de chez Les coupons de Saint Pierre, déjà utilisé ici et qui m’avait coûté 10€ les 3 mètres. Quant aux boutons, je les ai tout simplement récupérés sur mon ancien trench du commerce qui commençait à fatiguer. Pas la ruine, donc !

20171009_132730

La doublure, parlons-en !

Depuis la sortie du patron, le fait qu’il ne soit pas doublé est le point qui me retenait à l’acheter, et c’est en voyant les réalisations de certaines sur Instagram que j’ai fini par me lancer ! Je n’ai rien inventé puisque c’est ce post de @zaziepique qui m’a donné toutes les infos nécessaires à son patronnage. Après c’est facile si vous avez déjà cousu une doublure 😉

J’ai ajouté un passepoil doré dans l’intérieur du dos pour une petite touche personnalisée.

20171009_132631

20170928_192325

Au final je suis super contente de cet imper, que j’ai déjà pas mal porté en octobre et qui s’est avéré vraiment confortable et plutôt chaud, parfait pour moi qui suis frileuse !

Côté finitions, l’avantage de l’avoir doublé est que je n’ai pas eu à me soucier des surplus de couture, même pas besoin de les surjeter, ils sont juste crantés. Les surpiqûres donnent un vrai look pro au trench. J’aime aussi beaucoup les petits détails des pattes de boutonnage sur les manches et dans le dos.

 

Pour moi cette réalisation a deux défauts, à corriger si je tente une V2, la poitrine qui crée un pli disgracieux (j’ai déjà repris les découpes princesse pour les adapter à ma petite poitrine mais j’aurais pu aller plus loin…) et la ligne de taille qui est un petit peu haute (je ne l’ai pas vérifié en faisant ma toile et pourtant je sais que j’ai un buste plutôt long). La courbe d’apprentissage continue 😉

20171009_132655

Je ne sais pas si j’aurais le courage d’en faire un deuxième, ce qui est sûr c’est qu’après ça j’ai des envies de modèles simple et rapide, mais quand le vêtement fini tombe aussi bien, ça motive pour continuer la couture !!

2 réponses

  1. cloc
    | Répondre

    Pour la non-couturière que je suis, c’est absolument impressionnant!

  2. Cousu by Nath
    | Répondre

    Il est magnifique !!! Bravo pour tout ce travail 🙂

Répondre à cloc Annuler la réponse.